Technologie

Tout savoir sur la cigarette électronique

La cigarette électronique également appelée vapoteuse, vaporette, vaporisateur personnel ou e-cig est un appareil qui génère un aérosol destiné à l’inhalation. Elle imite la cigarette classique et vise à la remplacer. Elle est principalement destinée aux fumeurs souhaitant se défaire d’une addiction au tabac en leur offrant une alternative qui ne soit pas nocive pour la santé.

Le marché du vapotage

Les Français adoptent de plus en plus la vaporette au détriment de la cigarette traditionnelle et le marché s’étend d’année en année. Elle s’est fait une place de choix en rassemblant près de 15 millions de vapoteurs. L’engouement et la multiplication des marques sont dus au fait que cet appareil est présenté aux fumeurs comme une solution de sevrage. Les différentes références et les nombreux accessoires sont disponibles dans les grandes surfaces, mais aussi sur les sites spécialisés à l’instar de Taffe-elec.

L’origine et la fabrication de la vapoteuse

Le premier modèle d’e-cig a été créé en 1963 par A. Gilbert, mais il n’a jamais été commercialisé. En 2009, le chinois Xin reprend le concept en proposant l’Electronic Nicotin Delivery System (ENDS). Ce dispositif facile à utiliser et compact, en évolution constante, sort rapidement des frontières de la Chine, puis convainc la société de consommation américaine et européenne. Bien que les fumeurs l’aient vite adoptée, l’e-cig n’est plus un simple matériel de sevrage, car les férus de nouvelles technologies en ont fait un véritable must have.

cigarette électronique

Le fonctionnement d’une e-cig

Une vapoteuse fonctionne avec de l’e-liquide, tout comme une cigarette traditionnelle avec du tabac. Le dispositif transforme ce liquide en vapeur une fois le bouton ON enclenché. L’électricité produite se transmet dans des fils résistifs qui entourent la bobine de résistance. Cette dernière se réchauffe, puis la chaleur émise est transmise à la mèche en coton imprégnée d’e-liquide. Cette mèche plonge dans le réservoir de liquide, et lorsqu’elle se réchauffe, l’e-liquide s’évapore pour dégager de la vapeur.

Sachez que le réservoir doit toujours être bien rempli avant d’allumer la vapoteuse au risque de sentir un goût de brûlé. Des substances nocives peuvent en outre être présentes dans la vapeur si vous ne prenez pas cette précaution.

La législation concernant la cigarette électronique

Contrairement au cas de la cigarette traditionnelle, aucune législation n’interdit clairement le vapotage dans les lieux publics. Face à ce vide juridique, des entreprises privées ainsi que certains corps de métiers ont émis des règlements spécifiques qui s’appliquent à leurs domaines de compétences respectifs. La RATP et les compagnies aériennes sont autant de sociétés de transport public qui interdisent l’usage de la cigarette électronique.

Ces dispositions s’alignent sur le projet de loi Evin en France. Toutefois, la vente d’e-cig aux mineurs est interdite et le vapotage est proscrit dans les hôpitaux et les écoles. Quant aux cafés et aux bars, ils disposent de coins fumeurs ou vapoteurs où il est possible de vapoter.

La composition d’une cigarette électronique

Une cigarette électronique comprend trois organes distincts : la batterie, l’atomiseur et la résistance. Elle contient de l’e-liquide qui sera transformée en vapeur.

Les composants d’une e-cigarette

Une cigarette électronique est composée d’un atomiseur ou clearomiseur et d’une batterie. Cette dernière, qui représente la partie inférieure, comprend un module MOD ainsi qu’un bloc pourvu de plusieurs accumulateurs. La partie supérieure du vapoteur (l’atomiseur) accueille l’e-liquide et permet sa vaporisation. Elle comporte également un « drip tip »ou embout buccal, une résistance pour chauffer l’e-liquide et un réservoir.

Ce que contient l’e-liquide

Le liquide composant une cigarette électronique contient essentiellement du Propylène Glycol qui concentre les autres ingrédients et aide à l’accumulation des arômes. Avant la loi parue en janvier 2017 qui interdit la commercialisation de solvant nicotiné, le liquide pouvait contenir de la nicotine. La glycérine végétale est également présente dans la composition d’un e-liquide et permet de générer une vapeur plus épaisse.

Le liquide est accompagné de divers arômes qui lui donnent des saveurs particulières. Vous avez notamment le choix parmi les goûts tabac ou fruités, en fonction de vos préférences. Lors de votre choix, privilégiez les liquides certifiés de qualité alimentaire. L’eau et l’alcool représentent une infime partie de l’e-liquide. L’alcool sert d’exhausteur de goût, tandis que l’eau déminéralisée fluidifie le tout.

Les différents modèles de cigarettes électroniques

La cigarette électronique se décline en différents modèles à choisir en fonction de vos préférences et de vos besoins.

La « cigalike »

La « cigalike » est le plus ancien modèle de vapoteur. Elle se présente comme une cigarette traditionnelle. Ce modèle produisant peu de vapeur et offrant peu d’autonomie, il est déconseillé si vous entreprenez un sevrage tabagique. Par ailleurs, il fonctionne sur un système fermé nécessitant des recharges uniquement compatibles avec la marque.

Le tube Mod

Le tube Mod est un plus volumineux que la cigalike, mais il affiche toujours une forme cylindrique. Ce modèle efficace intègre une batterie pouvant être amovible ou non d’une grande capacité. Vous pouvez ainsi l’utiliser au quotidien. La majorité des Mods comprennent des réglages qui permettent un ajustement de la qualité de la vape en fonction de vos besoins. D’autres modèles à l’instar des kits prêts à l’emploi sont déjà réglés pour fonctionner avec un clearomiseur.

L’avantage du Mod est qu’il repose sur un système ouvert et vous pouvez changer les saveurs d’e-liquide pour personnaliser au mieux votre vape.

différentes sortes de cigarette électronique

Le Pod Mod

Le Pod Mod se présente comme une clé USB et fonctionne sur le même principe que la cigalike. Il dispose d’un système propriétaire, mais il est plus performant en termes de diffusion de nicotine et de production de vapeur. Cependant, il doit être régulièrement rechargé en raison de sa faible autonomie de batterie. Les fabricants s’associent souvent aux sociétés spécialisées dans l’e-liquide afin d’intégrer des produits de marques connues dans les cartouches. Vous serez dans ce cas obligé d’utiliser uniquement les recharges compatibles.

Le Box Mod

Le Box Mod est un vapoteur sous forme de carré ou de rectangle qui peut contenir plusieurs batteries amovibles pour optimiser l’autonomie. Il est également apprécié pour son ergonomie qui le rend agréable à prendre en main.

Laisser un commentaire