Immobilier

S’informer convenablement sur une assurance habitation

On a tous le droit d’être couvert pour les petits accidents de la vie. Cela permet d’éviter le pire, mais aussi d’entretenir de manière modique et simple certains matériels de la maison. Une assurance habitation est le gage de son confort. Il ne parait plus raisonnable de s’en passer. Mais avant de signer pour un tel ou un tel, s’informer convenablement sur une assurance habitation est de mise.

En quoi consiste ce genre d’engagement ?

Une assurance habitation est un contrat que l’on souscrit auprès d’une agence d’assurance. Il en existe à profusion sur le marché. Le but est de faciliter l’entretien de la maison et d’en garantir le confort. Grâce à quelques euros de mensualités, on peut s’attendre à un accompagnement de son assurance en cas de panne d’électricité ou de problème de plomberie. Non seulement le prestataire prendra en charge les réparations, mais il engagera également les artisans qui viendront s’en occuper.

Mais l’assurance habitation a largement évolué depuis quelques années. Aujourd’hui, il s’agit surtout d’un investissement sur le long terme qui permet d’économiser jusqu’à 25 % sur sa facture de chauffage. En effet, en contractant ce type d’engagement, on peut demander une prise en charge de l’achat et l’installation, ainsi que l’entretien d’un système de chauffage moderne et plus performant.

14 jours de réflexion : tout savoir sur le sujet

La signature d’un contrat d’assurance habitation est soumise à quelques règles légales. On peut parler entre autres du droit des clients à bénéficier de 14 jours de réflexion. Peu importe l’assureur à qui on fait appel, cette règle prévaut. Elle a été créée dans le but de protéger les clients de l’abus de certains prestataires.

Les 14 jours commencent à la date de la signature du contrat et prennent en compte les jours fériés et les week-ends. Ce qui ne signifie pas pour autant que l’assureur sera disposé à recevoir une demande d’annulation même quand les bureaux sont fermés. Si l’on veut changer d’avis sur son engagement, et que l’on ne souhaite pas payer des frais en ce sens, il importe de bien calculer la date de livraison de sa requête de résiliation dans les locaux de l’entreprise.

Laisser un commentaire