Tourisme / Voyage

Séjour en Inde : allier tourisme et pèlerinage

Visiter l'inde

L’Inde continue de fasciner les touristes venus des quatre coins de la planète. C’est effectivement la destination idéale pour les amateurs de mystères et de spiritualité. Ce n’est donc pas étonnant que chaque année, des milliers de visiteurs s’y pressent pour effectuer un pèlerinage. Le pèlerinage est une forme de recueillement dans le cadre d’une croyance religieuse. Outre les bienfaits au niveau de la spiritualité, les voyageurs peuvent également s’adonner aux activités de tourisme tout en effectuant leur pèlerinage.

Le pèlerinage en Inde

Le territoire indien abrite pas moins de huit religions différentes. On a notamment : l’hindouisme, le bouddhisme, le christianisme, le jaïnisme, le judaïsme, l’islam, le sikhisme et le zoroastrisme. Il n’est donc pas étonnant que les voyages en Inde se transforment facilement en pèlerinage. Selon l’histoire du pays, l’Inde est le berceau incontestable des croyances comme le bouddhisme, l’hindouisme, le sikhisme et le jaïnisme. Les croyants appartenant à ces dogmes font de leur séjour, une véritable quête spirituelle.

Les sites touristiques incontournables pour un pèlerinage réussi

La spiritualité est une chose qui fait partie des valeurs les plus chéries de la culture indienne. Ainsi, le nombre de sites dédiés à la religion (hindouisme, christianisme…) est légion sur le territoire indien. On peut entre autres citer :

Nalanda qui est le site par excellence pour découvrir les ruines de la plus ancienne université bouddhiste de l’Inde. Les voyageurs y viennent également pour s’imprégner de l’ambiance sacrée des lieux.

La tombe de mère Teresa à Calcutta, où des chrétiens venant de par le monde viennent se recueillir.

Le temple bouddhiste à Bodhgaya qui est considéré comme étant le lieu où le bouddha Siddharta Gautama a atteint l’Éveil au pied de « l’arbre de la sagesse » ou arbre de la Bodhi.

Le temple de Kali de Calcutta, lieu sacré de la religion hindoue.

La basilique Saint-Thomas de Chennai témoin de la bonne l’implantation de la religion chrétienne en Inde. C’est notamment le lieu où l’apôtre Saint-Thomas, a paraît-il trouvé refuge.

La vieille synagogue de Cochin qui a été construite en 1568, et qui renferme des objets sacrés pour le judaïsme comme des Torahs parées de belles couronnes.

 

Laisser un commentaire