Technologie

Quand les communes passent au totem tactile !

Les totems tactiles au service de la communication des communes

Le numérique s’immisce de plus en plus dans nos vies. De nombreux domaines sont influencés par les technologies de l’information. Le secteur de la communication est particulièrement bouleversé et les communes ne sont pas épargnées. Utilisant depuis longtemps des panneaux d’affichage pour communiquer des informations pratiques ou valoriser la commune auprès des visiteurs, touristes et habitants, les mairies font de plus en plus appel à des totems tactiles qui offrent un éventail de fonctionnalités et des possibilités toujours plus nombreuses.

Comment fonctionne un totem tactile ?

Un totem tactile est très proche visuelle d’un panneau d’information que l’on trouve souvent dans les communes tel que ceux de format « abribus » ou les cartes touristiques municipales. La différence est que cet appareil ne dispose pas d’un affichage statique mais d’un écran permettant de fournir des informations dynamiques. Les visuels peuvent donc changer à la volée selon les besoins de la commune. Mieux encore, ces écrans sont tactiles donc interactifs. Ils permettent aux visiteurs de manipuler les informations affichées ou de saisir eux-mêmes des données. De nombreuses sociétés telle que Digilor proposent aujourd’hui la construction et la vente de totem tactile.

Quel intérêt pour une commune ?

Pour une commune, les possibilités offertes par le totem tactile sont nombreuses. Cet appareil permet tout d’abord de proposer un point central à l’intégralité des informations actualités diffusées par la commune. Un panneau ne se limite désormais plus à afficher une donnée unique et parfois périssable, par exemple l’annonce d’un événement ou les horaires de cinéma. On peut afficher à la fois la carte de la ville, l’annuaire des services municipaux, les horaires de cinéma, l’agenda des événements et des informations pratiques (durée de stationnement autorisée, horaires d’ouverture de la mairie…).

Une technologie en plein déploiement

On ne compte plus les villes et village qui font le choix de s’équiper. Par exemple, la commune Les Ponts-de-cé dispose depuis cet été d’un totem tactile localisé à la porte de la mairie. En veille, il fait défiler les dernières actualités et événements. Lorsqu’il est utilisé, celui-ci affiche les informations légales, les réseaux sociaux, le site internet et l’espace citoyen numérique de la ville.

village

Le totem tactile au service de la digitalisation des communes

La transformation digitale est une expression très utilisée de nos jours qui désigne les processus de transformation que doivent opérer les organisations pour intégrer le numérique dans leur fonctionnement. Il ne s’agit donc pas simplement de numériser les canaux de communication mais bien d’offrir de nouvelles façons d’interagir entre une organisation et ses utilisateurs de façon instantanée et moins centralisée.

Les communes aussi sont concernées. Cela se traduit notamment, comme nous venons de le voir, par une diffusion des information communales sur des dispositifs numériques. Le totem tactile peut donner un accès à tous les citoyens aux sites web et aux comptes sociaux des services de la commune.

L’interactivité de ces appareils permet aussi d’offrir aux habitants la possibilité de réaliser des démarches administratives. En plaçant une borne tactile en mairie par exemple, le fait d’offrir cet accès à tous réduit la fracture numérique et augmente les égalités. Autre avantage : la mairie voit aussi ses files d’attentes se réduire.

Le totem tactile simplifie le fonctionnement des communes

Lorsqu’elles utilisaient des panneaux d’affichages traditionnelles, les communes étaient obligées de mettre en place une organisation logistique relativement complexe pour produire ou récupérer les affiches puis pour optimiser la logistique des rotations des équipes chargées de remplacer régulièrement les visuels qui étaient disséminés sur tout le territoire de la municipalité. Cela représente également un coût en raison de la charge salariale et des frais de véhicule et de matériel. Désormais, avec les totems tactiles, il est possible de gérer d’un point unique les émissions de ses nouvelles affiches par les équipes de communication.

Cela permet également une rotation beaucoup plus régulière des affichages. Ainsi, la commune peut compter sur ces dispositifs de communication même dans le cadre d’annonces pour des événements mineurs qui n’auraient pas forcement fait l’objet d’une campagne d’affichage en 4 par 3 (annonce de vide grenier, sortie de cinéma ou séance de sensibilisation par exemple).

Mieux connaitre ses citoyens grâce au totem tactile

A l’instar d’un site web, le totem tactile est interactif. Cela signifie que les citoyens peuvent l’utiliser pour réaliser de nombreuses tâches. Mais ce dispositif est également un outil informatique. Par conséquent, il est possible de conserver une trace des interactions qui sont réalisées et ce, de façon anonyme. L’intérêt ici est de récupérer des données permettant de mieux comprendre les besoins et centre d’intérêts des citoyens. Grâce à ces précieuses informations, la municipalité peu adapter des choix budgétaires, valoriser une partie de ses services ou renforcer ses effectifs dans des points qui peuvent être critiques.

Un simple outil de communication aux conséquences pouvant être plus vastes

Pour résumer, le totem tactile est un dispositif qui vient remplacer un équipement déjà existant, le panneau d’affichage en y ajoutant des fonctionnalités d’interaction et de connectivité. En procédant simplement à ces deux ajouts, on peut modifier fortement toute la chaîne de communication que la municipalité avait mise en place dans le cadre de son dialogue avec les citoyens.

 

Laisser un commentaire