Immobilier

Nettoyage d’immeubles : les conseils à retenir

immeuble

Le nettoyage d’immeuble est une tâche qui n’est pas toujours facile et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les syndicats de copropriété choisissent de confier cette lourde tâche à un professionnel dans le domaine. Comment procéder au nettoyage de l’immeuble ? À qui confier cette tâche et à quelle fréquence nettoyer l’immeuble et les parties communes ? Les réponses dans les lignes suivantes.

Comment procéder au nettoyage de l’immeuble ?

Le nettoyage de l’immeuble en copropriété est une tâche fastidieuse et doit se faire en deux parties. Il convient ainsi de commencer par le nettoyage des parties privées à savoir les espaces de vie des copropriétaires avant de passer aux parties communes. Il convient néanmoins de rappeler que le nettoyage des parties communes doit être géré par le syndicat de la copropriété et est généralement confié à des sociétés de services à la personne. En effet, il faudra faire entre autres choses le lavage des vitres, le balayage des couloirs, le nettoyage des escaliers, des paliers et de l’ascenseur, le nettoyage des moquettes et des tapis. À cela s’ajoute le nettoyage des sols (béton, carrelage), des rampes d’escalier, le nettoyage des boites aux lettres et des éclairages, mais aussi le vidage des poubelles et des bennes à ordures.

Comme les sociétés de prestation de nettoyage disposent des outils et de la formation nécessaire pour s’atteler rapidement aux tâches, ils vont s’attaquer aux gros des travaux en extérieur avant d’attaquer l’intérieur. En parlant d’extérieur, le nettoyage de l’immeuble doit également compter le nettoyage du jardin et des espaces verts de l’immeuble, mais aussi le parking. Il faudra également s’occuper de nettoyer les façades, la vitrerie extérieure et les abords d’immeuble.

A qui confier le nettoyage de l’immeuble et des parties communes ?

Le nettoyage de l’immeuble et des parties communes peut être confié au gardien dans le cas d’une petite copropriété. Dans le cas contraire, il n’aura à sa charge que la sécurité du bâtiment, l’ouverture et la fermeture des portes, l’accueil des visiteurs et la récupération du courrier. Pour un plus grand immeuble, il revient plus sage de confier l’entretien de l’immeuble à des professionnels de ménage qui disposent des compétences nécessaires au nettoyage des lieux et qui disposent d’appareils modernes qui allient efficacité et performance.

La solution d’un prestataire extérieur reste incontournable dans la mesure où l’on profite d’un service clé en main et on n’a pas à remplir les formulaires administratifs classiques lors de l’embauche d’un professionnel du ménage. Comme les prestataires de services engagent eux-mêmes leurs professionnels, il n’est pas nécessaire de créer des bulletins de salaire, de déclarer et de payer des charges sociales ou encore de gérer les congés. Il suffit de présenter une facture mensuelle avec les relevées d’heures travaillées et les tâches réalisées. Pour faciliter la réalisation des tâches, il est intéressant de commencer avec l’entretien de l’intérieur puis de l’extérieur en prenant soin d’intégrer le jardin et les parkings.

nettoyage immeuble

Quelle fréquence pour le nettoyage des parties communes de l’immeuble ?

Le nettoyage des parties privatives peut être fait au quotidien tandis que la fréquence de nettoyage des parties communes dépend de certains facteurs à ne citer que la superficie de l’immeuble et des parties communes à nettoyer, le nombre de colocataire, la présence et la superficie des espaces verts, la nature des revêtements extérieurs ainsi que le nombre de baies vitrées. Pour le nettoyage d’un grand immeuble en copropriété avec un grand hall d’entrée, des baies vitrées de tous les côtés et d’un sol en terre à l’extérieur, il faudra compter avec 4heures d’entretien au minimum au quotidien. Pour une petite copropriété avec un petit vestibule, un escalier et un petit parking, un nettoyage hebdomadaire suffira.

Que l’on choisisse d’opter pour les services d’une société de nettoyage industriel ou pour un indépendant, il faut que le choix du prestataire soit fait par vote de l’assemblée générale des copropriétaires. Les propositions doivent être accompagnées des devis et des contrats pour qu’il soit aisé de comparer les offres afin de dénicher celle qui parait la plus intéressante. Enfin, il faudra que le compte-rendu de la réunion et les tâches à réaliser soit noté dans un carnet d’entretien que ces dernières soient réalisées par le gardien ou confiées à des professionnels. Il convient de rappeler que le carnet d’entretien permet d’assurer le suivi des étapes de nettoyage et d’entretien de l’immeuble, c’est pourquoi il doit contenir tous les travaux de nettoyage à réaliser. Le carnet d’entretien doit également contenir les détails de l’immeuble à savoir l’adresse, les contrats d’assurance ainsi que le nom du prestataire de nettoyage et le contrat de nettoyage.

Dans tous les cas, il est important de définir en amont les besoins, ceci afin de trouver plus facilement par la suite l’offre la plus adaptée. Comme il existe aujourd’hui une offre pléthorique en termes de nettoyage de surface et d’entretiens d’immeubles, il sera facile de trouver le prestataire idéal.

Laisser un commentaire