Tourisme / Voyage

Moto : conseil pour bien choisir son casque

Quand on circule à moto, il est important de posséder un équipement de protection à commencer par le casque qui est obligatoire. Il est impératif que vous choisissiez un casque homologué et qui convient à votre utilisation. 

Bien comprendre l’homologation du casque de moto

En France, pendant longtemps, les casques de moto répondaient à la norme NF S 72.305. Si celle-ci est toujours valide, elle a été remplacée par la norme européenne ECE 22-05. Cette dernière se reconnaît par son étiquette blanche ou s’affiche dans un cercle un E suivi d’un numéro indiquant le pays de fabrication

À titre d’exemple, le numéro 1 indique une fabrication allemande, le numéro 2 indique une fabrication française, le numéro 3 indique une fabrication italienne, le numéro 4 indique une fabrication néerlandaise, le numéro 9 indique une fabrication espagnole ou encore le numéro 46 indique une fabrication ukrainienne.

En dessous est indiqué le type de casque : 

  • J : casque jet sans mentonnière
  • P : casque intégral avec mentonnière protectrice
  • NP : casque avec mentonnière qui celle-ci n’est pas considérée comme protectrice
  • J/P : casque moto modulable pouvant être utilisé en type jet ou type intégral

Quel prix dépenser dans un casque moto?

Premièrement, vous devez acheter un modèle neuf et ne jamais choisir un casque d’occasion. Il est conseillé de changer de casque dès qu’il subit un choc.

Concernant le prix, comme pour les gants, investir dans un casque plus cher ne veut pas forcément dire qu’il protège mieux, puisque le plus important est qu’il réponde à la norme ECE 22-05. Toutefois, évitez un casque à moins de 70 euros. Le prix varie selon la marque, le type de casque et la finition. 

Dans tous les cas, la sécurité est l’élément-clé à prendre en compte au moment de l’achat d’un casque de moto. Les préférences esthétiques n’entrent en considération que dans un second temps.

Laisser un commentaire