Tourisme / Voyage

Mes équipements motard peuvent-ils être utilisés à l’étranger ?

Pour pouvoir circuler à moto en France, vous devez porter certains équipements obligatoires. Mais qu’en est-il des équipements obligatoires à l’étranger ? Ceux que vous utilisez en France sont-ils valables partout ? Découvrez dans cet article tout ce dont vous avez besoin pour respecter le code de la route à l’étranger.

Les équipements de motard obligatoires à l’étranger

En France, les équipements obligatoires pour le motard sont :

Si le conducteur d’un deux-roues motorisé ne porte pas ces équipements, il encourt une amende et on peut même lui retirer des points sur son permis.

Pour les pays faisant partie de l’Union Européenne et ceux hors Union Européenne, les règles ne sont pas si différentes. Voici les équipements obligatoires que vous possédez déjà en tant que motard et qui seront également obligatoires à l’étranger.

Le casque homologué

Tous les membres de l’IRTAD (International Traffic Safety Data and Analysis Group), un groupe de travail permanent de l’OCDE sur la sécurité routière, ont décrété que le port du casque est obligatoire pour le motard. Notons que ce n’était pas le cas il y a quelques années encore, comme la Malaisie qui n’a instauré cette loi qu’en 2009 ou l’Italie, où le port du casque n’était pas passible d’une amende avant l’an 2000 (seules les personnes âgées de moins de 20 ans devaient le porter).

Choisissez-en un qui répond aux normes NF ou CE pour un maximum de sécurité.

casque moto

En ce qui concerne les États-Unis, il est encore permis de rouler sur un deux-roues motorisé sans porter de casque dans trois de ses états. Dans tout le reste du pays, le port du casque est obligatoire, mais il ne s’applique qu’à une catégorie précise : jeunes, plus de 123 cm3, en cyclomoteur, etc.

Pour pouvoir circuler librement et contracter une assurance en Allemagne, vous devrez avoir un équipement complet et homologué qui comprend les gants, le blouson, le casque, le pantalon et les bottes. Cependant, en tant que Français visitant le territoire, vous n’aurez pas besoin de suivre cette règle, car vous serez déjà couvert par votre assurance. Néanmoins, il est toujours conseillé de porter un équipement de sécurité complet peu importe votre destination.

Le gilet jaune

Quand on est motard en France, il est obligatoire d’en posséder un, comme pour les automobilistes.

À l’étranger, comme en Espagne, en Italie et en Allemagne, vous devrez aussi disposer d’un gilet de sécurité. Si vous prévoyez un voyage dans ces pays, ce gilet équipé de marqueurs phosphorescents placé sous la selle de votre véhicule vous servira lors d’un éventuel contrôle.

Les autres éléments à ne pas oublier si vous partez à l’étranger

Il est nécessaire de rappeler que comme en France, vous aurez toujours besoin de votre permis et des papiers du deux-roues motorisé que vous conduisez.

De plus, les plaques d’immatriculation de toutes les motos qui circulent dans l’Union Européenne sont identiques. Il est donc interdit d’opter pour une plaque plus originale ou fantaisie, car tout est réglementé (la fixation, la taille, l’emplacement des lettres et leur disposition).

Enfin, pour minimiser les dégâts en cas d’accident, pensez toujours à vous équiper d’un blouson, de bottes ou chaussures adaptées et d’un pantalon homologué, même si ce n’est pas obligatoire.

Laisser un commentaire