Immobilier

L’immobilier face à la transition numérique

La transition numérique concerne de nombreux domaines d’activité et l’immobilier n’est pas en reste. En effet, le digital est devenu incontournable dans le contexte d’aujourd’hui avec le développement des villes connectées intelligentes, les « smart cities », les évolutions des pratiques, mais également les nouvelles attentes de la clientèle. Ci-dessous quelques pistes pour enclencher la transition numérique dans l’immobilier.

Les nouveaux modèles induits par le digital

La fracture numérique est caractérisée par la démocratisation des pratiques digitales au sein du secteur de l’immobilier. Cela concerne aussi bien les professionnels que les particuliers qui peuvent utiliser internet et notamment les applications pour être à la fois acheteurs, loueurs, propriétaires et mêmes vendeurs. Face à cela, les professionnels sont dans l’obligation de prendre de la transformation digitale pour répondre aux nouveaux besoins de leurs clients, mais également de leur métier.

Adopter les bonnes pratiques dans le métier

Parmi les clés pour enclencher votre transition numérique, il est nécessaire d’adopter les bonnes pratiques dans l’exercice des métiers du secteur. En effet, grâce au numérique, de nombreux métiers de l’immobilier sont désormais simplifiés, notamment en ce qui concerne les recherches, mais également les investissements et les décisions d’achat. Ainsi, il est aujourd’hui possible de proposer des visites virtuelles des biens immobiliers, ou encore de saisir plus d’opportunités grâce aux plateformes d’annonces ou encore des réseaux sociaux.

En outre, les arguments de vente sont plus solides grâce à la possibilité de visualiser le rendu d’une construction à l’aide de configurations 3D. Ainsi, la digitalisation est avantageuse autant pour les promoteurs que pour les agents, mais également pour les clients qui peuvent tirer parti de ces nouveaux outils digitaux.

transition numérique

Le web et les réseaux sociaux dans le secteur du bâtiment

Aujourd’hui, le concept de smart cities est très répandu : il s’agit de rendre la ville « intelligente » et c’est un des enjeux les plus forts, au cœur des ambitions de la digitalisation du secteur de l’immobilier. Pour ce faire, la démarche à adopter est de mettre la technologie au service de la ville et de ses habitants, notamment avec les smartphones, les réseaux sociaux et les services digitaux… Afin de répondre aux objectifs environnementaux et de mobilité. Face à cela, les professionnels doivent impérativement investir dans les réseaux sociaux spécifiques pour se constituer un réseau et avoir un profil de qualité. Ainsi, le social selling est devenu une pratique clé pour tout professionnel de l’immobilier qui veut réussir sa digitalisation.

Garder la confiance des consommateurs face au numérique

Qui dit transition numérique, dit différents risques face aux piratages, aux vols de données, etc. Une entreprise du secteur de l’immobilier qui désire réussir sa transition numérique doit mettre en place des dispositifs sécurisés qui vont lui permettre de rassurer les consommateurs dans leurs opérations courantes. Il peut s’agir de transactions ou encore de passages d’actes réglementaires. En effet, c’est une pratique à adopter rapidement puisqu’une étude d’Opinion Way montre que 30 % des Français âgés de moins de 50 ans sont prêts à acheter un bien immobilier via une transaction digitale sécurisée, sans passer par un notaire.

Laisser un commentaire