Maison

Les étapes de la construction d’une véranda ou d’une pergola

Les beaux jours sont là, l’occasion d’ajouter une véranda à votre maison afin de bénéficier au maximum des rayons de soleil. Cependant, un tel projet nécessite une préparation minutieuse qui garantit sa réussite sur le plan esthétique, solidité et durabilité. Découvrez ici les étapes essentielles de sa fabrication !

Si vous la construisez vous-même

Deux options s’offrent à vous pour la mise en place de votre véranda ou pergola. La première est de la réaliser vous-même de A à Z à condition d’avoir les connaissances et le savoir-faire requis pour cela. Comme toute construction, quoique de second œuvre, vous pouvez toutefois la confier à une entreprise spécialisée. Pour le premier cas, assurez-vous de bien préparer votre projet avant de procéder aux achats des matériaux et des matériels nécessaires. En effet, cela nécessite entre autres l’usage d’un logiciel veranda qui vous permettra de concevoir son plan, calculer son devis, déterminer la résistance de matériaux nécessaires, la mettre en situation sur des photos, etc.

Si vous confiez sa construction à une entreprise

Au cas où vous souhaitez faire appel aux services d’une entreprise spécialiste, à celle-ci d’effectuer les diverses tâches citées auparavant et de se servir d’un outil adapté pour la conception de tous les détails de votre véranda. Elle ne peut en effet établir un devis sans avoir préalablement réalisé des plans qui montreront à quoi va ressembler l’œuvre lorsqu’elle sera finie.

L’élaboration du cahier des charges

Auparavant, établissez donc bien votre cahier des charges en y définissant vos besoins et attentes par rapport à l’usage et au confort de votre future véranda. Allez-vous vous en servir comme salon ou salle à manger ou encore cuisine ? Sa surface et ses équipements dont le chauffage, l’éclairage, l’équipement électrique et autre dépendent en effet de cet usage. Il en est de même pour son installation, collée sur votre maison ou un peu en retrait…

Le choix de l’entreprise

Choisissez ensuite votre entreprise de construction de second œuvre parmi celles spécialisées en pergola ou véranda. Vérifiez bien que ces prestataires disposent de la qualification Qualibat 9141 ou 9142. Celle-ci atteste de leurs aptitudes à exceller dans la fabrication, la fourniture et la pose de galeries vitrées. Il en est de même pour les structures en aluminium et l’utilisation de matériaux certifiés correspondant aux normes. Demandez-leur aussi de vous montrer leurs attestations d’assurance. Le but est de vérifier si elles sont bien assurées pour la responsabilité civile décennale sur les travaux de vérandas et de pergolas.

La vérification du devis

Demandez-leur ensuite de vous établir des devis gratuits pour que vous puissiez les comparer et choisir celui qui est à la fois très détaillé, mais clair. Vous avez en effet le droit de procéder comme tel et de ne retenir que le devis qui répond à vos attentes et exigences, et surtout à votre budget. Assurez-vous donc que les détails financiers et les caractéristiques de la véranda, aussi bien son esthétique, sa forme, ses performances énergétiques et autres correspondent bien à ceux mentionnés dans votre cahier de charges. Au cas où vous y avez intégré des options, elles doivent également y être précisées.

Les démarches administratives nécessaires

Avant la construction proprement dite, n’oubliez pas ensuite d’effectuer les démarches administratives nécessaires auprès des autorités compétentes, dont la mairie. Une demande d’autorisation de travaux suffit généralement pour la construction d’un avant-toit de moins de 40 m² et qui ne risque pas d’étendre la surface de l’habitation au-delà de 170 m². Si tel est pourtant le cas, un permis de construire est nécessaire. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours vous informer auprès de la mairie de votre région afin de respecter les règles en vigueur.

Construction, installation et réception de votre véranda

C’est seulement après ces diverses démarches que vous pouvez commencer les travaux de construction. Telle est la raison pour laquelle, il convient de les effectuer bien avant pour être fin prêt à la période la plus propice aux constructions.

L’aménagement du terrain et pose de la dalle

La construction proprement dite commence ainsi par l’aménagement du terrain sur lequel va être érigée votre véranda ou pergola. Ses fondations doivent en effet être très solides, saines et stables afin de la supporter et de l’isoler suivant les normes. Il en est de même pour l’écoulement des eaux pluviales qui ne doivent pas stagner aux alentours. Si besoin est, vous pouvez même effectuer à l’avance les travaux de maçonnerie et d’électricité afin d’installer facilement ensuite les galeries vitrées. Au cas où votre maison dispose déjà d’une terrasse, faites toujours vérifier sa stabilité et sa solidité par une entreprise experte dans le domaine.

Le métrage

Après les travaux de fondation, le métrage des dimensions définitives de la véranda et de sa dalle vient ensuite afin d’y adapter celles de la galerie en vitre.

La conception, fabrication et pose de la galerie vitrée

Une fois ces mesures prises, la fabrication et la pose de l’avant-toit doivent se faire le plus rapidement possible, selon les options et le délai mentionnés dans le cahier des charges. Normalement, ils ne doivent pas excéder quelques jours ou quelques semaines selon l’envergure du projet.

La réception du second œuvre

Si vous avez confié les travaux à une entreprise, lorsque ceux-ci sont terminés et que votre véranda ou pergola est bien installée, établissez enfin un procès-verbal de réception de chantier avec le prestataire. Si des défauts ou anomalies de conception ou de fabrication y sont toutefois constatés, vous devez les y noter. Cela est valable tant pour le fonctionnement des ouvrants ou des composants de son système électrique que pour son étanchéité, isolation ou la qualité de ses vitrages, etc. L’entreprise doit en effet corriger ces défauts avant la signature de la réception définitive des travaux. À partir de cette date court ensuite la période de garantie. L’entreprise de construction doit aussi vous remettre un carnet d’entretien sur le nettoyage et l’entretien de la structure en aluminium et des vitrages de votre véranda. Le respect de ces préconisations conditionne en effet la validité ou non des garanties, une bonne raison de s’y conformer scrupuleusement.

Laisser un commentaire