Beauté

Les déodorants écologiques : une alternative efficace aux sels d’aluminium

Les sels d’aluminium contenus dans les déodorants classiques s’avèrent efficaces contre la transpiration, seulement, cet actif aurait des impacts négatifs sur la santé. Les experts avancent même que ce composant qui est très utilisé dans les produits cosmétiques serait étroitement lié au cancer du sein. Face à ces allégations, les efforts sont désormais concentrés sur les produits moins nocifs, voire écologiques comme les déodorants solides. Zoom sur les meilleures alternatives naturelles.

Le déodorant solide, un mix d’ingrédients écologiques

Exit les sels d’aluminium, l’éthanol ou le triclosan qui au final ne nous veulent pas du bien. Il est temps de se tourner vers les produits plus sains et naturels comme le déodorant solide qui se décline en divers parfums comme la mandarine verte, la vanille, le thé vert, la menthe poivrée, le géranium Rosat, la lavande, l’Ylang-Ylang. À cet effet, les plateformes spécialisées dans le domaine de la cosmétique naturelle ont prévu une large sélection de déodorants solides.

Ces déodorants d’un nouveau genre sont aussi efficaces que leurs pairs issus de la cosmétique conventionnelle et conviennent particulièrement aux personnes ayant la peau sensible. Leurs actifs absorbent la sueur et agissent naturellement contre les bactéries.

Le jus de citron, efficace contre les bactéries

Si vous avez décidé de privilégier les solutions écologiques pour lutter contre la transpiration et les mauvaises odeurs, pensez notamment au jus de citron. Le procédé est simple : vous découpez le citron en plusieurs tranches et vous frottez vos aisselles.

Vous constaterez une étonnante fraîcheur durant toute la journée, car les actifs contenus dans le citron sont redoutables contre les bactéries. Veillez toutefois à ne pas appliquer le jus de citron directement après avoir épilé vos aisselles. Vous éviterez ainsi les picotements et les tiraillements.

déodorant solide

La pierre d’Alun, une solution écologique contre la transpiration excessive

Issue des carrières rocheuses, les effets de la pierre d’Alun ne sont plus à prouver. Cette pierre aux propriétés astringentes agit en resserrant les pores pour réduire la transpiration. Ses propriétés antiseptiques et hémostatiques sont aussi avérées.

Pour profiter de ses bienfaits, plongez légèrement la pierre d’Alun dans l’eau puis appliquez sur la peau. Le processus est très simple et particulièrement écologique. Et comme une pierre d’Alun peut durer jusqu’à trois ans, vous réaliserez des économies.

Les huiles essentielles, des bienfaits prouvés

Les huiles essentielles font partie des alternatives écologiques aux sels d’aluminium et autres composants nocifs contenus dans les déodorants classiques. Ainsi, pour remédier aux problèmes de transpiration excessive, concoctez votre propre mixture en rajoutant une goutte d’alcool à 90° (contre les bactéries) et quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa et de tea tree à votre crème habituelle.

Attention, il n’est pas nécessaire de verser beaucoup d’huile essentielle, car l’excès de ces produits peut engendrer des brûlures sur la peau. En cas de doute, renseignez-vous auprès des spécialistes en homéopathie. Autrement, appliquez tout simplement une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude sous vos aisselles afin d’enrayer les bactéries et éliminer les risques de mauvaises odeurs.

Laisser un commentaire