Santé

Le massage suédois et ses bienfaits

massage suedois

Quand on a un petit bobo, la première chose qu’on fait, c’est de caresser la partie du corps endolorie. Le toucher constitue donc le premier remède contre la douleur. Tout cela pour vous dire que la massothérapie peut très bien être une approche thérapeutique efficace. Elle englobe de multiples techniques ayant chacune leurs principes et leurs bienfaits. Le massage suédois compte parmi les plus prisés.

À la découverte du massage suédois

Selon l’histoire, le massage suédois existe depuis le 19e siècle. Il a été inventé par un médecin suédois du nom d’Henrik Ling  entre les années 1776 et 1839. Cependant, il n’a été reconnu qu’en 1900 grâce à un autre médecin d’origine britannique nommé Mathias Roth. On le considère comme une technique de massage dynamique qui exige la réalisation de mouvements fluides et longs.

Pour élaborer cette discipline, Henrik Ling a usé de ses connaissances approfondies en matière d’anatomie et de physiologie et de ses talents d’escrimeur. Il s’est également inspiré des concepts d’éducation physique utilisés par la population nordique et de différentes techniques de massage ancestrales.

Les techniques de la thérapie

Le massage suédois est un massage classique et il n’a pas connu d’évolution spécifique. Il réunit quelques techniques basiques. On va citer en premier lieu l’effleurage. C’est avec cette manœuvre qu’on débute et termine la séance de massage suédois. Elle consiste à effectuer des mouvements lents et rythmés qui se dirigent vers le cœur en vue de préparer le massé à recevoir d’autres soins.

Ensuite, on entame le pétrissage, un mouvement réalisé avec la pulpe des pouces et des doigts. Il permet de palper en profondeur les tissus souples du corps. Il sera suivi de la friction. C’est la phase la plus importante du massage. Avec la friction, on essaie de débloquer les nœuds et d’assouplir les tissus. La manœuvre consiste à faire des pressions sur la peau du massé avec la main, les doigts ou les pouces via un mouvement circulaire.

La percussion est ensuite au programme. Comme son l’indique, la manœuvre consiste à exécuter des coups rythmés avec des mains ou des poings. On commence lentement, puis on accélère avant de réduire à nouveau le rythme. Enfin, avant un dernier effleurage, il y a la vibration qui est une sorte de pression douce faite avec les doigts et les mains.

Zoom sur les effets bénéfiques du massage

La liste est longue en ce qui concerne les bienfaits du massage suédois. Selon de nombreuses études cliniques, cette discipline de massothérapie permet de traiter diverses affections et de soulager plusieurs maux. Une revue publiée en 2009 a par exemple révélé que le massage suédois a permis de traiter des douleurs lombaires aiguës et chroniques. Il a été aussi prouvé que la thérapie peut apaiser la douleur et le traumatisme postopératoires.

En outre, un essai clinique sur un groupe de patients ayant subi une transplantation de moelle osseuse a révélé que ce toucher thérapeutique est une arme efficace contre la dépression et l’anxiété.  Il faut ajouter dans la liste des bienfaits du massage suédois, le fait qu’il peut soulager les symptômes de l’arthrose du genou. Enfin, sachez qu’après une séance, on ressent un bien-être remarquable.

Source : http://www.institut-elysee.com/

Laisser un commentaire