Santé

Le harpagophytum, un trésor médical contre les douleurs articulaires

plante sauvage

La nature, toujours sage et fascinante, met à notre disposition de merveilleuses plantes qui peuvent vous aider à guérir les maux et maladies. Ainsi, pour lutter contre les douleurs articulaires, vous pouvez opter pour la plante harpagophytum. Les sportifs vous le confirmeront, cette plante est même utilisée pour soulager les douleurs musculaires. En plus de sa vertu antidouleur, elle soigne également la goutte en éliminant l’acide urique.

Grâce à Pharmasimple, une parapharmacie en ligne, vous pouvez vous en procurer sous différente forme. Mais avant d’en commander, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de cette plante et de toutes ses propriétés curatives.

L’harpagophytum en quelques mots

Cette plante est comprise dans la famille des Pédaliaceae. Elle est originaire de Namibie, d’Afrique du Sud et du désert du Kalahari qui occupe une large zone du Botswana. Il existe de nombreuses variétés d’harpagophytum, mais la plus réputée est l’Harpagophytumprocumbens. Elle est communément appelée griffe du diable ou encore racine de Windhoek.

En fait, les peuples natifs du sud de l’Afrique ont toujours eu recours à la griffe du diable comme anti-inflammatoire depuis des siècles. Il faut savoir que l’arthrose possède des origines inflammatoires, la diminution des symptômes liés à cette affection ou aux rhumatismes serait due à la réduction de l’état inflammatoire.

La racine de l’harpagophytum forme des branchements lignifiés, en développant des tubercules sur les lignes secondaires. Ces tubercules servent de réserve d’eau à la plante et peuvent parfois atteindre jusqu’à 1,5 kg. Ce sont ces tubercules qui accumulent les éléments actifs rendant sa renommée à l’harpagophytum.

Ses bienfaits sur les articulations et les muscles

Sa vertu curative est attribuée à la présence de plusieurs éléments actifs dans ses racines, tels que les flavonoïdes, les harpagosides, les glucoiridoïdes, le procumbide et les phytostérols. Elle possède également une quantité non négligeable de minéraux comme le calcium, le fer, le cuivre, le magnésium et le phosphore. La plupart des vitamines du groupe B, la vitamine C et le bêta-carotène sont également présents.

L’utilisation de l’harpagophytum est aujourd’hui mondialement reconnue contre l’arthrose, les rhumatismes et autres manifestations articulaires douloureuses. Des études menées durant plusieurs mois sur des sujets arthrosiques ont montré que l’utilisation de cette plante améliorait significativement le confort des patients en soulageant leur masse musculaire. Ainsi, la mobilité et la souplesse articulaires sont nettement améliorées, et cela, sans effets indésirables.

Par ailleurs, l’harpagophytum serait également un stimulant digestif naturel. Là encore, son utilisation est très conseillée, car de nombreux troubles arthritiques sont à l’origine dus à une digestion difficile et à une mauvaise assimilation des nutriments. Elle peut aussi être utilisée avec d’autres plantes pour ajouter encore plus d’effet à ses vertus. Citons par exemple le curcuma, le gingembre ou le poivre noir.

En outre, la plante d’harpagophytum favorise la détente musculaire, sans pour autant exercer une action sur le système nerveux central. Elle est donc préconisée pour le soulagement de plusieurs autres douleurs articulaires et musculaires comme l’entorse, les tendinites, les fractures, le torticolis… En même temps, en favorisant la détente musculaire, elle permet de soigner les états dépressifs. C’est donc un excellent remède alternatif aux médicaments antidépresseurs en association avec leGriffoniasimplicifonia, le Ginseng ou le Rhodiola. Ces plantes agissent en synergie contre le blues, le stress, la dépression et les difficultés de concentration.

Peu importe les inflammations à traiter, les premiers effets de l’harpagophytum apparaissent au bout de deux à trois semaines à peine. Après 4 semaines, ses effets arrivent à son efficacité maximale. Grâce à sa bonne tolérance, la griffe du diable peut être prise sur une longue période favorisant ainsi son effet à long terme tout en vous laissant le temps de réduire progressivement les médicaments de synthèse.

Les prescriptions de son utilisation

Comme tout produit médicinal, l’harpagophytum possède des indications précises quant à son utilisation. En effet, ses bienfaits pourraient se transformer en gêne occasionnelle si vous l’utilisez sans la prescription d’un médecin. Par conséquent, avant d’en procurer chez Pharmasimple, faites d’abord un tour chez votre médecin ou chez votre phytothérapeute au moins pour connaître leurs recommandations.

La griffe du diable (l’harpagophytum) est généralement conseillée à être utilisé sous la forme de sirop ou d’ampoule buvable pour soulager les troubles digestifs, autrement sous forme de pommade contre les inflammations cutanées et de décoction pour les douleurs rhumatismales. La plante harpagophytum sur pharmasimple se décline en plusieurs produits, chacun adapté à vos besoins.

Contre-indications concernant l’utilisation de l’harpagophytum

Par ailleurs, l’utilisation de cette plante est à proscrire par précaution chez les enfants de moins de 15 ans ainsi que que chez la femme enceinte ou en allaitement. Elle est également déconseillée chez les personnes diabétiques ou souffrantes d’hypertension artérielle. Les propriétés de l’harpagophytum entraînent des effets secondaires rapportés parfois comme de légers troubles digestifs ou des diarrhée même si la griffe du diable apparaît comme totalement atoxique.

Laisser un commentaire