Cuisine

La cuisine lyonnaise, l’une des plus grandes institutions de France

La capitale de la gastronomie française fait honneur à son titre. Depuis des décennies, la ville déploie des trésors d’ingéniosité pour conserver une notoriété culinaire déjà bien établie. Des cuisines étoilées aux célèbres bouchons, la cuisine lyonnaise demeure avant tout une institution.

La capitale mondiale de la gastronomie

La réputation de Lyon n’est plus à faire. Première ville de France sur le plan culinaire, elle a grandement contribué à l’inscription de cette dernière au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La renommée de la cuisine lyonnaise s’est fait grâce à la richesse de son terroir qui est l’un des plus diversifiés de France, mais aussi grâce aux toques célèbres qui font la fierté des Lyonnais.

Les mères lyonnaises à l’instar de la Brazier, la Fillioux, la Paulette ou la Carron, le légendaire Paul Bocuse, désigné « cuisinier du siècle » en 1989, les bouchons, le Saint-Marcellin ce délicieux fromage au lait de vache, le Beaujolais ou encore le côtes-du-rhône sont les emblèmes de la ville et de sa tradition épicurienne.

Les spécialités incontournables

Découvrir la cuisine lyonnaise, c’est tomber sous le charme des plats de son terroir. Traditionnels, car ayant conservés leur authenticité, mais aussi, contemporains pour avoir été revisité par des toques célèbres.

Cela serait un sacrilège de franchir les portes de la citadelle lyonnaise sans parcourir les bistrots et les restaurants afin de bichonner votre palais. La rosette de Lyon, un saucisson bien du pays à base de porc bien sûr, le tablier de sapeur fait de tripes marinées au vin blanc panées puis frites, la quenelle de Lyon à la semoule de blé, les délicieuses bugnes ou la tarte aux pralines, les spécialités se succèdent et ne se ressemblent pas. Même pour ceux qui sont à la recherche d’un restaurant à Lyon pas cher, il est toujours possible de se faire plaisir.

Laisser un commentaire