Immobilier

Investir dans un chalet de montagne : est-il rentable ?

chalet de montagne

L’immobilier dans les grands centres urbains est de plus en plus saturé. Il devient donc difficile de faire des investissements et de pouvoir les rentabiliser assez rapidement. Par conséquent, de nombreuses personnes choisissent d’investir dans les chalets. Mais est-ce réellement un choix rentable ? Quels sont les différents paramètres à prendre en compte ? Les réponses à ces questions font la substance de ce billet.

Le chalet : un lieu de villégiature

Le chalet est une maison rurale construite dans les régions de montagne qui est généralement faite avec du bois. C’est généralement une maison de vacances qui permet de profiter d’un merveilleux paysage touristique pour se relaxer en famille, entre amis ou même seul. Les bois qui sont utilisés dans la construction offrent une excellente isolation à toute la maison. On peut donc profiter de belles soirées chaleureuses devant sa cheminée pour se relaxer. Mais c’est également une opportunité pour avoir des revenus supplémentaires. Au lieu de laisser votre chalet vide toute l’année, vous pouvez le louer à des locataires pour quelques jours. Ils vous paieront en échange et cela augmentera la durée de vie de votre chalet, car une maison qui n’est pas habitée sur une longue période a tendance à se détériorer plus rapidement. Compte tenu des nombreuses activités qui sont généralement pratiquées autour des montages, vous avez la possibilité de proposer des chambres d’hôtes dans la région ou de louer des luges. Tout dépend de la configuration de votre maison et de son emplacement.

Comment choisir son chalet ?

Pour être sûr de ne passer à côté de la bonne affaire et de rentabiliser votre chalet, il est important de tenir compte de quelques critères lorsque vous ferez votre choix. Yann du blog Crédit-immobilier, spécialiste en investissement immobilier nous détaille les points à suivre :

  • son emplacement : les chalets qui sont à proximité d’un fleuve ou d’un lac sont très en vogue depuis plusieurs années et leurs prix continueront sûrement à grimper au cours de la prochaine décennie. Cela constitue donc un excellent investissement. Vous pourrez le louer très facilement et si vous le désirez, vous pourrez le revendre également sans difficulté. Toutefois, il faudrait anticiper sur les risques liés à l’inondation. Aussi, ce type de chalet pourrait nécessiter des travaux de nettoyage et de réparation plus importants. Par ailleurs, il faudrait également tenir compte de la proximité avec des centres d’activités tels que les pistes cyclables. Généralement, les vacanciers n’aiment pas faire de longues distances avant de pouvoir s’amuser ;
  • la distance : ici, deux aspects sont à prendre à compte. En premier lieu, certains locataires aiment les lieux qui sont éloignés des grandes villes et de leurs bruits pour le dépaysement que cela offre. De plus, opter pour un chalet de ce type pourrait être une bonne solution pour les personnes qui n’ont pas un budget élevé. En effet, les chalets qui sont loin des grandes villes sont moins onéreux. Mais il ne faudrait également pas occulter les frais de déplacement à prévoir. En second lieu, d’autres préfèrent des chalets qui sont non loin des sorties d’autoroute, des stations de bus ou encore des gares TGV. L’idéal est de trouver le juste milieu entre les deux pour avoir un chalet bien situé et qui attire des locataires ;
  • les frais d’entretien et de réparation : l’entretien d’un chalet peut être très coûteux. Il y a de nombreuses réparations à faire et des dispositions à prendre pour que le bien ne se dégrade pas. Par ailleurs, si vous louez votre résidence, il faudrait également prévoir le paiement des impôts sur le revenu. Pour être plus relaxe, il serait bénéfique de confier la gestion financière de votre bien à un particulier ;
  • le neuf ou l’ancien : vous avez le choix entre les chalets neufs et les chalets anciens. Ceux qui sont neufs sont les plus attirants et leur prix de revient est généralement inférieur à celui d’un chalet ancien. En effet, de nombreux travaux de réaménagement sont nécessaires dans l’immobilier ancien. Par exemple, les locataires recherchent de plus en plus des chambres plus grandes. Vous pourriez donc être appelé à faire des travaux d’agrandissement pour pouvoir satisfaire votre clientèle. Dans tous les cas, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour vous aider à évaluer toutes les options qui se présentent à vous.

Quand investir dans un chalet ?

Les prix des chalets et la demande en termes de location diffèrent d’une région à une autre, mais également d’une saison à une autre. Le plus souvent, les prix d’achat sont assez bas au cours du mois de septembre. C’est donc la meilleure période pour lancer votre projet. En ce qui concerne la location, l’hiver est sans doute la meilleure période pour engranger le plus de revenus grâce à la hausse des activités sportives d’hiver. Enfin, si vous n’avez pas tous les fonds nécessaires pour acheter un chalet, le partage de propriété est une excellente option.

Laisser un commentaire