Entreprise / Emploi

Handicap : réflexion sur la pratique professionnelle

Suivre une formation est indispensable pour renforcer ses capacités en milieu professionnel. Ainsi, de nombreuses formations professionnelles, parfaitement adaptées au secteur d’activité et au profil du travailleur, sont disponibles. Les personnes en situation de handicap sont aussi concernées par les programmes de formation.

Nous nous intéresserons particulièrement à un programme de formation intitulé « Groupe de réflexion et de remobilisation » destiné aux salariés en situation de handicap évoluant dans le milieu protégé (ESAT).

Retrouvez dans cet article la substance des différents axes qui doivent être abordés au cours de cette formation pour une meilleure prise en charge du public cible, tant dans leur vie professionnelle que personnelle.

Déclaration du handicap : quels enjeux ?

Par crainte de ne pas se faire accepter par l’entourage professionnel, les salariés renoncent souvent ou tardent à déclarer un handicap. Pourtant, il y a des avantages à faire le pas et à être totalement transparent sur la question.

En outre, un centre de formation pour les personnes handicapées propose différents types de formations professionnelles pour développer l’autonomie : bureautique, langues vivantes, management, efficacité professionnelle, etc.

formation adulte handicapé

Le statut de travailleur handicapé ou encore « la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) » offre des droits au salarié. Il s’agit notamment de l’aménagement de son poste de travail pour ce qui concerne le matériel, l’organisation du temps et la formation.

De façon plus précise encore, de nombreuses protections sont prévues par la loi du 11 février 2005, en faveur des différentes catégories de personnes handicapées : RQTH, titres relatifs à l’invalidité (pension d’invalidité de catégorie 1 et carte d’invalidité délivrée par la MDPH), bénéficiaires de l’allocation pour adultes handicapés, accidentés de travail et personnes atteintes de maladies professionnelles.

Ces mesures prises en matière d’emploi et de formation professionnelle pour le public handicapé vont permettre concrètement :

  • de bénéficier du dispositif légal de l’obligation d’emploi : cette reconnaissance peut constituer un élément en faveur de la personne lors d’un recrutement, car cela permet à l’entreprise de répondre à son obligation légale des 6 % ;
  • de bénéficier du soutien du réseau de placement spécialisé Cap Emploi ou de l’intervention des partenaires services de l’AGEFIPH dont le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH) ;
  • d’accéder aux contrats de travail aidés ;
  • de demander une orientation vers un établissement ou un service d’aide par le travail (ESAT) ;
  • d’accéder à un emploi dans une entreprise adaptée (ex : atelier protégé) en milieu ordinaire ;
  • d’accéder à des stages de formation professionnelle ou de rééducation professionnelle ;
  • d’accéder à la fonction publique par concours (aménagé ou non) ou par recrutement contractuel spécifique ;
  • de bénéficier des aides financières proposées par l’AGEFIPH (aides à l’insertion professionnelle, à l’alternance, à la compensation du handicap, au maintien dans l’emploi, à l’aménagement du poste de travail, à la formation, etc.) ou de celles du FIPHFP pour le secteur public.

Handicap : le partage des bonnes pratiques

Cette formation est généralement exécutée en petit groupe de 8 personnes au maximum. Au début, les participants doivent partager leur vécu quotidien au sein de l’ESAT. C’est un exercice qui permet à chacun de confronter les diverses pratiques.

C’est également un exercice qui se déroule dans le respect mutuel, sans jugement de valeur. Partant de cette base, chaque participant à la formation est invité à décrire et développer convenablement des situations de sa vie. Cela devrait permettre à chacun de s’interroger sur ses difficultés de même que sur ses capacités.

À la suite de cet exercice, les participants à la formation échangent des points de vue sur diverses situations professionnelles. Chacun y va de sa propre expérience sur sa manière de travailler. Les réalités n’étant pas forcément les mêmes, l’apport de tous les participants est très important à ce stade de la formation. En effet, en prêtant une oreille attentive à tout ce qui a été dit, il est ensuite plus facile pour un participant de faire le bilan et de s’inspirer de certaines pratiques pour avancer.

Formation pour les handicapés : temps d’échange libre

formation personnes handicapées

Pour réussir ce programme de formation, les temps de parole et d’échanges sont importants. Ces temps sont prévus pour favoriser la diffusion d’idées, de matière à exploiter et surtout de critiques constructives. À ce moment de la formation, chacun est libre de s’exprimer, mais également de découvrir, compléter et surtout d’enrichir la vision de son investissement.

Les temps d’échanges favorisent la réflexion commune. Cette dernière est susceptible de provoquer chez un participant un changement radical ou progressif dans la conception de son travail. Cet état de choses peut également influer sur son comportement. L’objectif de ce temps est de les amener à prendre du recul vis-à-vis de leur comportement, de leur rapport au travail et aux autres.

Situation de handicap : faire le point sur ses impressions et ressentis

La particularité d’un programme de ce genre réside souvent dans la liberté d’expression pour chaque participant. Il ne s’agit donc pas d’une simple formation, mais plutôt une sorte de thérapie permettant aux participants non seulement de se libérer de leurs craintes, mais aussi d’apprendre des autres à partir de leur vécu.

Les ressentis et les impressions des uns et des autres à cette dernière étape peuvent aider au dénouement d’une situation en particulier ou à la résolution d’un ensemble de problèmes relatés en amont.

Les réflexions en groupe ouvrent des pistes de réflexion pour des analyses encore plus profondes sur la pratique professionnelle des personnes en situation de handicap.

En définitive, ce programme de formation agit sur la psychologie des participants et incite à s’engager durablement dans la croissance de leurs entreprises respectives. Si vous êtes salarié en situation de handicap ou évoluant en milieu protégé, vous pourrez être intéressé par le contenu de cette formation.

Un aperçu des objectifs permet déjà de juger de l’intérêt pour la population cible. D’autres programmes de formations sont disponibles dans des centres de formation agréés.

Vous connaissez désormais les possibilités d’orientations des personnes handicapées en ce qui concerne la formation professionnelle. Il s’agit d’un enjeu majeur dans la vie de toute personne atteinte d’un handicap léger ou important.

Laisser un commentaire