Finance / Economie

Faites des économies sur vos assurances !

Les assurances constituent un gouffre financier pour de nombreux particuliers. Et pourtant, on est obligé d’y souscrire. Nous dépensons donc des sommes importantes chaque année dans le domaine des assurances, sommes que nous pourrions bien réinvestir ailleurs, d’autant plus que le coût de certaines assurances augmente d’année à année. Et si l’on vous disait qu’en étant bon calculateur, il est possible de faire des économies sur vos assurances ? Vous sauteriez de joie, n’est-ce pas ? Eh bien, ne vous retenez pas ! Voici comment réduire le coût de vos assurances.

La loi Chatel, socle des économies sur vos assurances

Adoptée en 2007 et entrée en vigueur en 2008, la loi Chatel ou loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs offre de nombreuses possibilités de résiliation des contrats d’assurance. Quand les contrats d’assurance arrivaient à terme, les assureurs les renouvelaient par tacite reconduction.

Il s’agit un mode de prolongation de contrat qui intervient si aucune des deux parties ne manifeste la volonté de mettre fin à la collaboration. Désormais, il est possible de dénoncer la reconduction automatique grâce à la loi Chatel, mais cette dernière ne remet pas en cause la tacite reconduction.

La reconduction automatique a été mise en place pour protéger les assurés au cas où ils oublieraient la date de l’expiration de leur contrat d’assurance. Avec l’entrée en vigueur de la loi Chatel, l’assureur doit désormais prévenir l’assuré de la tacite reconduction de son contrat et de la possibilité qu’il a de le résilier.

La loi Chatel, en mettant l’accent sur les obligations d’information de l’assureur, permet donc à l’assuré de changer d’assureur en toute facilité, s’il trouve une offre qui lui semble plus abordable que celle en cours. Cette loi peut donc vous permettre de faire des économies sur vos assurances. Profitez-en !

contrat assurance

Assurances : ne pas souscrire des contrats qui ne sont pas utiles

La loi prévoit clairement les assurances qui sont obligatoire en France. Il s’agit de : l’assurance habitation si vous avez loué un logement non meublé, l’assurance maladie du régime obligatoire, l’assurance des véhicules à moteur et diverses assurances professionnelles selon votre métier.

En dehors de ces assurances, aucune autre n’est obligatoire. Bien sûr, selon le contexte, il y en a quelques-unes qui sont fortement conseillées, mais c’est tout. Vous n’êtes donc nullement obligé de souscrire des dizaines de contrats, alors que certaines assurances couvrent d’ailleurs parfois les mêmes risques.

Parce que les sommes que les assureurs prélèvent à chaque fin de mois font du mal à vos finances, faites le tri dans vos contrats. Pour chaque assurance, demandez-vous :

  • en ai-je vraiment besoin ?
  • quelles sont les chances que le risque couvert survienne ?
  • si le risque survient, ne dépenserais-je pas moins que ce que je cotise ?
  • dans le contrat qui m’est proposé, pourrai-je facilement accéder au remboursement si le risque survient ?

Regrouper vos assurances chez le même assureur

Même si vous devez prendre plusieurs contrats, il serait plus avantageux de les regrouper chez le même assureur. Certains assureurs font des réductions aux clients qui souscrivent plusieurs contrats d’assurance chez eux. Même si les professionnels avec qui vous échangez ne disent rien sur ce point, essayez d’aborder la question pour voir dans quelle mesure négocier un rabais.

Utiliser un comparateur d’assurances en ligne

Avant de souscrire un contrat d’assurance, il serait intéressant pour vous de comparer les contrats proposés par différents assureurs et de choisir le plus avantageux. Il existe en ligne de nombreux comparateurs qui pourraient vous aider en ce sens.

Laisser un commentaire