Transport

Comment faire pour devenir chauffeur de vtc ?

chauffeur privé vtc : comment devenir VTC ?

Quand une personne postule pour un quelconque travail, il y a d’abord ce qu’on entend par profil du poste et ensuite le profil souhaité du candidat qui sont appelés autrement critères à remplir correspondant au poste à pourvoir. Ainsi, si vous désirez un jour conduire un taxi VTC, découvrez le profil qui vous sera imposé et les démarches que vous devriez suivre pour accéder à ce poste.

Tout le monde peut-il rêver de devenir un jour chauffeur de VTC ?

Effectivement, devenir un chauffeur de VTC n’est pas un rêve irréalisable. N’empêche que comme tout autre travail il existe certaines conditions à remplir étant donné que conduire un VTC, tout comme conduire une voiture spécifique,  est régi par une réglementation que, d’une part,  la société même impose à ses candidats, et, d’autre part, faisant partie des exigences du Ministère de l’Intérieur. Ainsi, il est exigé que le candidat soit titulaire du permis B depuis au moins trois ans et n’a commis aucun acte malveillant à l’encontre de la justice tel que vol, abus de confiance ou atteinte à la sécurité routière durant les six derniers mois.  En outre, il est également demandé au candidat de suivre une formation sur la prévention et le secours civique du premier niveau. Enfin, le postulant doit aussi faire preuve d’aptitude physique qui sera attestée par un médecin compétent.

Quelles sont les démarches à suivre pour devenir chauffeur de VTC ?

Accéder à ce poste n’est pas gratuit car en dehors de l’expérience d’au moins un an en tant que transporteur professionnel de personne que le candidat doit faire preuve, une épreuve d’une centaine de questions est aussi à faire passer au candidat et conditionne la réussite de celui-ci. Ces questions à choix multiples portent principalement sur la connaissance du code de la route, des règlements qui régissent cette catégorie de travail, sur la maîtrise des langues anglaises et françaises, sur la relation avec les clients et sur la gestion d’entreprise.

Qu’exige-t-on à tous les chauffeurs de VTC ?

Cette fois-ci, la question ne concerne plus les critères de sélection en vue d’un recrutement de chauffeur de VTC mais les conditions à remplir pour qu’un chauffeur de VTC puisse continuer à exercer. Ainsi, l’Etat exige que le chauffeur de VTC soit inscrit dans le registre VTC et détenir une carte professionnelle en tant que tel d’une validité de cinq ans. Et pour se mettre à jour des éventuelles évolutions dans son métier, un chauffeur de VTC doit bénéficier d’une formation continue d’au moins sept heures tous les cinq ans auprès d’une entité agréé par l’Etat.

Laisser un commentaire