Entreprise / Emploi

Un droit protecteur de la partie la plus faible du contrat de travail

Le droit du travail est un droit né d’une lutte perpétuelle entre les groupements et syndicat de salariés et d’employeur. Il s’agit d’un droit penchant plutôt en faveur des premiers au détriment de ce dernier. Ce code bien épais et complexe contient de disposition visant à protéger les employés contre les abus de droit et de privilèges des employés.

Un code plus efficace entre les mains d’un professionnel

Le Code du travail en soi ne sert à rien s’il n’est pas remis entre les mains d’un juriste professionnel. En effet même s’il contient des articles définissant les obligations et droits de chaque partie au contrat de travail, un simple néophyte ne pourra pas s’y retrouver. Pour défendre ses intérêts devant le tribunal de prud’homme et chaque échelon intermédiaire, le justiciable devra recourir à une assistance juridique. Toutefois, il n’est pas difficile de trouver un juste talentueux notamment un avocat du travail à montpellier. Ces derniers se spécialisent dans le droit social et préfèrent désormais miser sur les règlements à l’amiable plutôt que traîner l’affaire en contentieux. En effet, un litige auprès du juge fini la plupart du temps par une rupture du contrat. Une solution plus amiable permet de conserver intacte la relation.

Une réforme assez difficile à exécuter

La législation sociale c’est surtout des règles offrant de meilleures conditions de travail à chaque salarié. Mais elles visent également à leur offrir des privilèges visant à respecter leurs droits et libertés fondamentaux en dehors du lieu de travail. Toutes les réformes et les modifications de ce code ont suscité de vives polémiques entraînant souvent des manifestations en cas de mécontentement. Les salariés représentent une grande partie de la population et donc de l’opinion publique. Pourtant on entend récemment parler d’une réforme visant à simplifier ce code et donc de supprimer bon nombre de privilèges sociaux, de quoi donc donner encore plus de travail à tout les avocats de France. Certains qualifient déjà cette future modification de désastre social. En effet, la protection juridique offerte par la législation sociale deviendra donc plus fragile au détriment des travailleurs subordonnés.

Une ordonnance pour modifier tout un code ?

Le Président de la république Emanuel Macron durant sa campagne électorale promettait d’une réforme en matière de droit du travail une fois élu. Et il semble que le Gouvernement actuel entame déjà les démarches pour mettre à exécution leur nouvelle politique en commençant par un projet de loi d’habilitation. Cette dernière vise donc à laisser le gouvernement prendre des décisions modifiant les dispositions du Code du travail et donc sur le droit social, par la voie des ordonnances. D’ailleurs le Conseil constitutionnel estime que le projet ne va pas à l’encontre de dispositions de la constitution. Rien ne garantit toutefois que ce projet aboutira d’autant qu’il passera d’abord devant le Parlement pour un Vote. Le sort de cette loi d’habilitation est donc remis entre les mains des députés.

Laisser un commentaire