Cuisine

Découvrir Cuba à travers ses plats traditionnels

cuba

Une des choses intéressantes à faire à Cuba est sans conteste de déguster quelques spécialités culinaires. Les Cubains utilisent certains ingrédients typiques qui font que ces plats ont une saveur unique. Simples, mais délicieuses, voici cinq spécialités locales qui vous révéleront la qualité, la générosité et l’authenticité de la gastronomie cubaine.

Les papas rellenas

Les papas rellenas sont un plat originaire du Pérou, mais qui font aussi partie de la gastronomie cubaine. Ils sont réalisés à partir de boules de pommes de terre en purées, recouverts d’œuf, ensuite roulés dans la farine de maïs, puis dans la chapelure avant la friture. Ils sont parfois fourrés au picadillo, qui est de la viande hachée revenue dans de l’ail, des oignons, du poivron, et des épices. On en mange surtout pendant l’apéro avec de la salade, ou en plat principal accompagné de riz blanc.

L’ajiaco

L’ajiaco est le plat national à déguster absolument lors d’un séjour à Cuba. C’est une sorte de ragoût à base de plusieurs variétés de légumes et tubercules, ainsi que de morceaux de diverses viandes. On utilise du boniato (patate douce), du yucca (manioc), du malanga (légume racine), du maíz (maïs), du plátano (banane plantain), de l’igname (légume féculent) et de la viande de bœuf, de porc et de volaille. Tous ces ingrédients sont bouillis et ensuite aromatisés avec le piment cubain ají et du safran.

Le congri

Le congri est un mets traditionnel vraiment savoureux. Il est composé de riz blanc, de haricots rouges, de manioc, de bananes plantains et de viandes sautées (cubes de porc et de poulet), qui visiblement se marient très bien. Les ingrédients les plus utilisés pour ajouter de la saveur sont le sucre, le poivre blanc, les épices, la tomate, l’oignon jaune, le poivron vert, le persil, le cumin, l’origan, le jus d’orange et surtout l’ail. Notez que lorsque les haricots sont noirs, on le nomme le Moros y Cristianos.

L’ananas farci à la cubaine

À Cuba, l’ananas est le fruit favori. On peut les déguster en sauce « sofrito », mais aussi assaisonnée avec des piments ou farcie. Dans ce dernier cas, il faut remplir l’ananas de bœuf haché à l’ail, de chair à saucisse, ainsi que de jambon. Lors de la cuisson, on y ajoute du beurre, du sucre, du jus de citron vert, de la moutarde, du poivron rouge et de l’avocat. Les Cubains raffolent des plats aux saveurs sucrées salées. Le tout peut être accompagné d’un bon rhum cubain ou de cocktails cubains.

Les boissons cubaines

Du côté des boissons, il y en a pour tous les goûts. On peut citer par exemple la champola, préparée avec de la guanabana (corossol), du sucre de canne, du lait et de la glace ; le rhum cubain, distillé à base de sucre de canne ; les bières locales ; le guarapo, jus de canne à sucre pressé ; le cafecito, café noir très fort et très sucré ; ou encore l’aguardiente, eau de vie locale tirée de la canne à sucre. Sachez que dans le pays, on utilise beaucoup le jus et la mélasse du sucre de canne pour fabriquer les boissons. Pour les cocktails alcoolisés comme le mojito, le daiquiri, le Cuba Libre, le rhum reste bien sûr la base de la préparation.

Laisser un commentaire