Finance / Economie

Comment récolter des fonds pour aider les familles en difficulté ?

Les associations se tournent de plus en plus vers la récolte de fonds pour aider des familles en difficulté. La récolte de fonds se présente comme une quête demandée dans le but de réaliser une œuvre. Elle se développe de plus en plus sur internet et est utilisée aussi bien par les petites structures que par les associations. Nous aborderons justement dans cet article différentes techniques pour récolter des fonds dans un objectif caritatif.

Associations : pourquoi récolter des fonds ?

Plusieurs raisons sont à l’origine de cette initiative. D’abord, il s’agit des difficultés et contraintes liées au prêt dans les banques.

Ensuite, la récolte des fonds permet de mobiliser un grand nombre d’acteurs autour de la réalisation de projets communs. Elle permet également aux particuliers de participer à des œuvres caritatives ou de faire du bénévolat.

Enfin, elle permet aux entreprises de s’offrir une réclame et aux associations de diversifier leurs sources de revenus.

Les différents moyens pour récolter des fonds

Lorsqu’une association qui vient en aide aux familles en difficulté a besoin de fonds, un appel à manifestation est lancé pour pouvoir récolter de l’argent. Cet appel à manifestation peut se présenter sous plusieurs formes et est à l’initiative soit de l’association elle-même soit des services spécialisés dans la collecte de fonds.

Ce type de prestataire propose des formules de jeux ou événements ludiques, notamment sous forme de tombolas destinées aux adhérents afin de récolter les fonds nécessaires.

En d’autres termes,vous pouvez commander en ligne le nécessaire pour votre tombola : impression des tickets, des lots à gagner sur le site www.projetsgagnants.fr, des affiches avec un grand format. Les bénéfices servent alors à financer le projet en question pour venir en aide aux familles dans le besoin.

récolte fonds familles association

En dehors de la tombola, plusieurs autres activités peuvent permettre aux associations de récolter des fonds. Parmi les plus populaires, nous pouvons citer :

  • le parrainage : il permet à une entreprise ou plusieurs entreprises de financer une association moyennant une contrepartie généralement sous forme de publicité,
  • le mécénat : il diffère du parrainage et suppose une certaine discrétion. L’aide fournie ne comporte pas de contrepartie publicitaire vis-à-vis du mécène,
  • le bénévolat : près d’une personne sur quatre pratique le bénévolat et donne de son temps au travers d’une structure associative. Le bénévolat permet donc de disposer de ressources humaines et de trouver les compétences pour organiser la collecte de fonds ou encadrer les manifestations,
  • l’organisation d’événements : L’organisation d’événements est un très bon moyen pour récolter rapidement de l’argent. De plus, ce type d’activité offre une assez bonne visibilité à l’association. L’événement à organiser dépendra bien sûr des compétences de l’équipe et de la vision de l’association. Il peut s’agir donc de l’organisation de concerts, d’expositions, de conférences-débats, etc. Il existe plusieurs applications en ligne qui aident à organiser et gérer les événements. Nous avons par exemple : Trello qui répartit les différentes tâches entre les collaborateurs ; HelloAsso qui permet de gérer la billetterie en ligne et de vendre les billets ; Weezevent qui est spécialisé dans la création et l’organisation des événements.

On retrouve aussi les ventes de biens ou de services : ce sont des activités commerciales réalisées dans un but non lucratif. Il s’agit par exemple de la vente de calendriers, de vêtements, des collectes et reventes de papier recyclables.

Par ailleurs, on peut aussi penser à Google ad Grants : Il s’agit des publicités qui apparaissent en premier lorsqu’on entreprend une recherche sur le moteur Google. Ils offrent plus de visibilité à partir des mots clés de votre annonce. Cela permettra d’attirer à vous de potentiels donateurs.

Il existe d’autres moyens par lesquels les associations récoltent des fonds pour financer leur activité. Ces moyens sont à classer en deux catégories que sont les moyens internes et les moyens externes.

association aide familles

Les moyens internes

Ce sont les sources de financements propres à l’association. Il s’agit des droits d’entrée ou frais d’adhésion. On parle de l’ensemble des sommes versées au moment de l’adhésion par les nouveaux membres. Pour augmenter cette cagnotte, il est important que l’association propose des inscriptions en ligne.

Les cotisations sont fréquentes dans la plupart des associations. Les cotisations constituent une contribution financière versée de façon périodique. Le montant, la périodicité et l’objectif des cotisations doivent être fixés dans les statuts de l’association.

Les moyens externes

Au nombre de ces moyens, nous avons :

  • les dons ponctuels et réguliers : la collecte des dons ayant beaucoup évolué, l’association doit aussi envisager la collecte en ligne pour faciliter la récolte des fonds. Les dons constituent un élément important pour le développement et le financement des associations. Dans cette perspective, l’association peut envisager de fidéliser ses donateurs en leur proposant par exemple un système de prélèvement automatique.
  • Les subventions :elles regroupent les aides de toute nature octroyées par l’État, les institutions publiques, les organismes. Les subventions ne constituent pas un droit, mais découlent du bon vouloir de ces entités.
  • Le financement participatif ou crowdfunding : la diversification des méthodes de récoltes de fonds a mis en place de nouveaux outils en ligne. Ces nouveaux outils permettent de financer sur une longue période de nombreux projets et il est nécessaire de mettre en place une communication efficace. Le financement participatif en est un exemple.

Quelques conseils pour réussir une collecte de fonds

Pour réussir une collecte de fonds, une association doit définir une stratégie efficace. Nous pouvons suggérer de :

  • bien communiquer sur le projet pour lequel la collecte est destinée,
  • tenir un registre afin de connaître tous les donateurs,
  • faciliter le processus de donation en simplifiant les formulaires et réduire le montant minimum de la récolte pour permettre à tout le monde de participer,
  • remercier chaque donateur à la fin de la récolte,
  • rendre compte de l’utilisation des dons reçus pour permettre aux donateurs de savoir comment est utilisé l’argent.

Tous ces éléments vous permettent de mieux comprendre les méthodes visant à récolter des fonds. Les associations peuvent ainsi aider les familles en difficulté en leur apportant une aide plus que nécessaire, notamment en ce qui concerne l’achat de denrées alimentaires ou d’équipements divers.

Laisser un commentaire