Maison

Comment entretenir son revêtement en résine ?

maison a vendre

La résine est un matériau très apprécié par les professionnels du bâtiment. Ils aiment la conseiller à leurs clients. En effet, elle réunit un ensemble de qualités que l’on recherche dans un revêtement de sol ou de mur. Cependant, comment assurer sa pérennité ? Découvrez les avantages de la résine, puis des conseils pour son entretien.

La résine, le revêtement qu’il vous faut

Tout d’abord, le critère du prix est souvent déterminant même s’il ne doit jamais être le seul à être pris en compte. La résine coûte moins d’une dizaine d’euros au mètre carré. Cela le classe dans la moyenne au niveau des tarifs. Par contre, sa durée de vie longue rend l’investissement de départ particulièrement rentable. Quand votre moquette doit être changée tous les trois ans ou que l’allée en graviers extérieure doit avoir un surplus de plusieurs kilos chaque année pour rester la même, votre résine dure des années sans aucune modification.

De plus, son style personnalisable vous permet de créer un sol ou un mur à votre image. Si vous êtes soucieux de la décoration de votre entreprise ou de votre domicile, cette liberté est loin d’être anecdotique. Ensuite, le matériau est reconnu pour sa capacité à résister aux intempéries ou aux charges lourdes. Ainsi, votre sol ne se déforme pas au fil des années.

Pour toutes ces raisons, la résine est un excellent choix. Quand on ajoute son entretien relativement simple, il devient même une décision facile.

intérieur maison

L’entretien de la résine : rapide et efficace

Pour la majorité des revêtements, vous devez apporter un soin particulier régulier. Par exemple, des pavés doivent recevoir du produit pour éliminer les mauvaises herbes, un parquet se cire régulièrement pour conserver son teint, du bois nécessite un traitement contre les termites…

Pour la résine, rien de tout cela. Vous la posez et elle dure. Par contre, comme pour tous les revêtements, elle va recevoir des tâches. Pour les plus simples à traiter (liquide versée, salissures des pieds), un coup de serpillère suffit. C’est aussi simple que cela. N’utilisez pas d’acides corrosifs sinon vous risquez de voir une teinte plus claire au niveau de l’espace lavé.

De même, ne prenez jamais un grattoir pour essayer d’enlever une tâche récalcitrante. En faisant ainsi, la résine se détériore. Vous pouvez même finir par enlever la fine couche du dessus et la couleur mise par le fabricant n’existera plus.

Pour la serpillère, n’hésitez pas à mettre de l’énergie. Cela n’abîme en rien le sol. Vous éliminez grâce à ces seuls gestes 99% des tâches existantes. Pour les plus ancrées, utilisez un spray rénovateur sur la zone concernée qui permet de « guérir » le léger film présent sur le sol en résine et destiné à subir les chocs.

Si cela ne suffit pas, il faut envisager la rénovation du sol. Pour cela, la première étape consiste à poncer la résine existante et à apposer une nouvelle couche.

Faites très attention au moment de la pose et de la rénovation du sol. En effet, les tâches indélébiles surviennent la plupart du temps à cette période. La résine étant pensée pour absorber les tâches, les problèmes arrivent au moment où le sol n’exprime pas encore pleinement ses capacités. Quand vous posez votre sol en résine ou qu’un artisan vient de le faire dans vos locaux, respectez précisément les conseils du fabricant. Il y a un délai, parfois de plusieurs jours, dans lequel il est interdit de marcher sur le revêtement. Même s’il vous paraît sec à l’œil nu, respectez-le. Il suffit que deux ou trois centimètres ne soient pas encore secs pour qu’un passage crée une salissure durable.

Laisser un commentaire