Maison

Carrelage au sol : le coût au m², les avantages et les inconvénients

Carrelage au sol

Doté de multiples atouts et disponible en différentes couleurs, le carrelage est un revêtement de sol très prisé. Il trouve place aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Toutefois, son installation a un coût. Le budget à prévoir varie en fonction de nombreux paramètres.  Si vous envisagez de réaliser une pose de carrelage au sol, voici quelques informations qui peuvent vous être utiles.

Le choix en matière de carrelage

Il existe une grande variété de matériaux de carrelage. La différence repose avant tout sur l’esthétique. Le grès cérame est le plus apprécié. Il peut apporter une touche de charme unique au décor de l’habitat. La terre cuite est aussi très séduisante. Dotée d’une nuance chaude et très originale, elle apporte de la chaleur et de l’élégance à la pièce. De plus, ce carrelage peut être très résistant, en particulier la version émaillée. Cette dernière constitue un revêtement de sol parfait pour la salle d’eau et la cuisine.

La pierre naturelle, qu’il s’agit de granit, d’ardoise ou de travertin constitue aussi un choix parfait. Sa beauté est unique. Le problème, c’est que le matériau est trop lourd. Ainsi, il est uniquement recommandé pour le rez-de-chaussée. Le carreau ciment commence également à gagner la côte. Sa solidité est son plus grand atout. Mais il est aussi très décoratif et facile à entretenir. Enfin, il faut parler de la mosaïque. C’est le revêtement de sol idéal pour ceux qui ont l’âme d’un artiste. Elle permet de créer une œuvre d’art hors pair sur le sol. Solide et facile d’entretien, la mosaïque convient à un usage extérieur et intérieur.

Focus sur le coût des travaux

Comme il a été déjà mentionné auparavant, il faut tenir compte de nombreux paramètres pour calculer le tarif de la pose de carrelage.  Le type de matériau utilisé est l’un des plus importants. Il est évident que le coût de chaque carrelage diffère. Le prix du grès cérame au m² est par exemple de 20 €. Celui de la terre cuite est d’environ 30 € et de l’ardoise de 40 €/m². Il faut souligner que la qualité du carrelage est à choisir avec soin. Certaines pièces exigent par exemple un matériau solide, ce qui est le cas des salles d’eau.

La dimension de la surface de pose ainsi que le type de finition sont aussi des paramètres à ne pas négliger. Mais ce qui est encore plus important, c’est le coût de pose du carrelage au m². On parle ici du frais de main-d’œuvre. Certes, les bons bricoleurs peuvent toujours prendre en charge les travaux. Toutefois, le recours à un professionnel est très recommandé, car le travail s’annonce plutôt complexe. En général, un carreleur impose un tarif oscillant entre 25 et 50 € par m².

Quelques détails à savoir

Il est important de préciser que le coût de pose du carrelage au m² peut varier de 10 à 120 €. Les divers critères mentionnés auparavant sont à l’origine de cette différence tarifaire. Mais il y a aussi le fait que le matériau répond à des normes de fabrication. Cela constitue un gage de qualité. Pour être sûr d’avoir une installation solide, durable et esthétique par exemple, il faut miser sur des matériaux dotés d’une certification européenne comme la NF EN ISO 10545-7. En outre, on doit s’assurer que les carreaux choisis bénéficient d’une meilleure position dans les divers systèmes de classement en vigueur comme l’UPEC et le PEI.

Laisser un commentaire