Non classé

Bien s’équiper pour un week-end de pêche

Parce que la pêche, c’est aussi un sport de jeunes ! S’évader du quotidien le temps d’un week-end, camper au bord de la mer, d’un lac ou d’une rivière, guetter le bouchon et le moindre tiraillement de la ligne signalant la présence du poisson, c’est un plaisir qui se partage aussi entre amis. Et quoi de plus gratifiant que de faire griller le produit de sa propre pêche à la fin de la journée ?

Préparer son équipement de pêcheur

Si on veut taquiner le goujon, il faut faire ça bien ! Commencez par vérifier si la zone que vous comptez explorer avec vos amis n’est pas soumise à une autorisation de pêche réglementée. Vous devrez probablement posséder un permis de pêche dans la plupart des cas, et emportez avec vous les articles de pêche indispensables.

Pour la pêche à la mouche par exemple, préparez et rangez soigneusement toutes vos mouches et vos hameçons dans des boîtes sécurisées, d’une part pour éviter qu’elles ne se promènent dans votre sac de pêche, d’autre part pour votre sécurité : n’allez pas vous retrouver avec un aiguillon planté dans le doigt ! Ce serait très douloureux et vous obligerait à rentrer prématurément.

Bien classés dans des boîtes transparentes, vous pouvez changer et retrouver plus facilement vos hameçons. Prévoyez du fil, des plombs et des gaines de rechanges en cas de casse, ce serait dommage d’interrompre la partie de pêche à cause d’un manque de matériel.

Cuillères, appâts vivants ou imitations, hameçons de rechange, connecteurs, épuisettes et panier à poissons pour garder vos prises au frais feront partie de votre équipement de pêcheur.

La canne à pêche, fierté du pêcheur

Votre canne, c’est votre honneur de pêcheur qui est en jeu ! Choisissez-la bien adaptée au poisson que vous visez : souple ou rigide, en fibre de carbone, attention : si le poisson qui mord est trop puissant pour la canne choisie, vous risquez de la tordre ou de la casser. Avec le moulinet haute performance adapté, et pourquoi pas un petit grelot qui vous avertira à la première touche, vous êtes sûr de ramener une belle prise !

La protection du pêcheur

Au bord des rivières et des lacs, les nuits sont fraîches, même en été, pensez à amener la tente et les duvets. Même dans le sud de la France, n’oubliez pas votre coupe-vent ou vos vêtements de pluie. Passer des heures immobile à attendre la truite ou la carpe, ça peut donner froid, alors protégez-vous pour passer un moment agréable à guetter le poisson. Si vous chassez du gros ou du carnassier en bord de rivière, vous pourriez avoir besoin d’une salopette hydrofuge, histoire de rester au sec même quand le poisson vous entraîne.

À l’inverse, protégez-vous du soleil et de la chaleur excessive en été ! Un coin de pêche à l’ombre, les pieds dans l’eau et la glacière pleine de boissons fraîches à proximité vous assureront un moment idéal de détente entre potes. À vous de décider si vous mangerez votre pêche ou si vous la remettrez à l’eau après un rude combat !

Enfin, n’hésitez pas à valoriser l’apport de l’activité pêche auprès de vos proches et de vos amis : ce loisir cherche aujourd’hui à s’ouvrir à la jeunesse et au partage, c’est l’occasion d’en profiter pour découvrir les plus beaux coins lacustres de France et déguster de savoureuses grillades que vous aurez pêchées vous-même !

Laisser un commentaire