Auto / Moto

Acquisition d’une voiture neuve : quel type de vendeur privilégier ?

Par rapport à un véhicule de seconde main, un véhicule neuf est plus économique en termes de fonctionnement et d’entretien, mais aussi plus moderne. Toutefois, son prix est plus onéreux, d’où l’importance du choix du vendeur. Les garagistes/concessionnaires et les mandataires sont les alternatives s’offrant aux français. Ainsi, je vous invite à découvrir le prestataire le plus privilégié par les acheteurs.

Prix: un critère empêchant l’achat d’un véhicule neuf

D’après une étude menée par Caroom, les français(es) souhaitent acquérir une voiture neuve pour les raisons suivantes :

  • Besoin d’un nouveau modèle (62 %)
  • Souhait de limiter les pannes et les éventuels problèmes (56 %)
  • Envie de profiter des derniers équipements technologiques (48 %)

Mais à cause des prix jugés exorbitants, nombreux d’entre eux reportent cet achat. Si les tarifs étaient plus raisonnables, plus de deux tiers des français, c’est-à-dire 75 % seraient prêts à investir. Cet argument convainc plus les femmes que les hommes (83 contre 67 %) surtout à cause de la décote du véhicule (53 contre 45 %).

A cause du manque de moyens ainsi que des tarifs pratiqués, les jeunes âgés de 18 à 29 ans ne peuvent pas non plus adopter une voiture neuve (85 % contre 69 % chez les plus de 50 ans).

achat voiture mandataire

Les concessionnaires/garagistes : de plus en plus négligés

Auparavant, on pensait que les concessionnaires étaient indispensables en matière de véhicule neuf. Mais cette étude démontre le contraire. Elle vous fera constater que les français délaissent progressivement leurs garagistes/concessionnaires.

Sachez que 67 % de nos compatriotes sentent qu’ils ne sont plus pris au sérieux par ces prestataires. Cette tendance est presque identique peu importe le sexe, la région ou encore la catégorie socio-professionnelle (CSP) des personnes interviewées.

D’autres motifs non négligeables incitent encore les français à abandonner les garagistes/concessionnaires. Parmi lesquels, il y a les factures exagérées lors des réparations mais aussi quelques pièges au moment de la commande. Par exemple, versement d’un acompte assez conséquent, date de livraison approximative, baisse trop importante du montant de la reprise à la dernière minute…

Place aux mandataires auto

Contrairement aux concessionnaires/garagistes, les mandataires gagnent de plus en plus le terrain. Etant toujours considéré comme un achat marginal, le fait de solliciter l’aide d’un mandataire pour l’acquisition d’un véhicule neuf s’est beaucoup démocratisé désormais. En effet, 85 % des automobilistes sont disposés à recourir aux services de cet intermédiaire.

Ce qui les attire particulièrement, c’est principalement les tarifs attractifs (73 %), le service prêt à l’emploi (42 %) et la livraison à domicile (16 %). Environ un français sur dix, c’est-à-dire 8 % témoignent de leur mauvaise expérience avec un concessionnaire.

L’aspect « bon plan » de ce type d’achat assez rentable séduit en particulier les hommes (79 %) et les plus de 40 ans (75 % de 40 à 49 ans et 80 % pour les plus de 50 ans). Les préjugées portées aux mandataires auparavant sont à présent tombés. Les français sont maintenant conscients qu’un véhicule neuf acheté en Europe est garantie en France et quelle que soit la nature du vendeur (mandataire ou concessionnaire), cela n’impacte aucunement les conditions d’immatriculation de la voiture.

Suite à cette étude, l’achat d’un véhicule neuf chez un mandataire est plus judicieux. Toutefois, certains freins perdurent. 47 % des automobilistes veulent essayer la voiture, 46 % manquent de confiance et 42 % se questionnent encore sur la prise en charge de l’entretien et la garantie en France. C’est là qu’intervient le comparateur de mandataires auto, un interlocuteur fiable permettant une recherche facile de prestataire de confiance.

Laisser un commentaire